• (+237) 697672014 / 662851794 / 665054884
  • contact@tubeawu.org

Diversité ichtyologique et rentabilité de la pêche artisanale à Campo

Diversité ichtyologique et rentabilité de la pêche artisanale à Campo

Une étude sur l’évaluation de la diversité ichthyologique et la rentabilité de la pêche artisanale dans l’arrondissement de Campo a été menée d’avril à octobre 2015. L’objectif de ce travail  était de Contribuer à l’amélioration des connaissances sur l’état d’exploitation des ressources ichtyologiques de la bande côtière de l’arrondissement de Campo. Sur le terrain, les données ont été obtenues d’une part à travers le suivi quotidien et la quantification des débarquements, et d’autre part à travers un entretien semi structuré de 74 pêcheurs. Au total, 2812 poissons ont été échantillonnés appartenant à 22 familles 36 genres et 44 espèces. Les familles les plus représentées sont celles des Carangidae, des Scianidae, des Lutjanidae et des Pomadasydae avec respectivement 6, 5, 4 et 4 espèces. Tandis que la famille des Squalidae est la moins représentée avec une espèce. Les valeurs des indices de diversité spécifique de Shannon et Weaver décroissent d’amont vers l’aval (de 5,16 à 2,81) montrant ainsi que le milieu est relativement diversifié (plus riche en amont et moins riche en aval). Dans le même ordre d’idée, l’équitabilité J de Piélou décroit d’amont vers l’aval (0,74 à 0,56) témoignant ainsi une légère perturbation des écosystèmes. Les CPUE moyennes sont estimées à 9,7 kg/sortie de pêche. S’agissant de la rentabilité de la pêche,  Le chiffre d’affaire moyen annuel des pêcheurs s’élève à 4 908 063,66 FCFA avec un revenu moyen annuel net de 4 610 584 FCFA.

Mots clés : diversité ichthyologique,  rentabilité de la pêche artisanale, capture par unité d’effort, indice de diversité.

Auteur : Xavier NDJAMO

tubeawu

Laissez votre message